Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

vendredi 28 février 2020
sys bannière
Société

Société (237)

Latest News

Messe de Noël à Assinie Mafia// Dominique Ouattara a prié à la paroisse Saint Thérèse de l’Enfant Jésus

mercredi, 25 décembre 2019 10:26 Written by

La Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara a célébré la messe de Noël, le mardi 24 décembre 2019, pour la 3ème année consécutive à la Paroisse Sainte Thérèse de l'enfant Jésus d’Assinie-Mafia.
Madame Dominique Ouattara avait à ses côtés lors de cette messe M. Eugène Aka Aouèlè, Ministre de la Santé et de l'Hygiène publique; Monseigneur Raymond Ahoua, Evêque du Diocèse de Grand-Bassam ; M. Hyppolite Ebagnitchie, maire d’Assinie; le Roi Awoulae Fian Mossou V, Roi des Essouma et sa cour ainsi que les populations d'Assinie-Mafia sorties en grand nombre pour réserver un accueil chaleureux à l’épouse du chef de l’Etat.L’honneur est revenu au Curé de la Paroisse Sainte Thérèse de l'enfant Jésus, l’Abbé Emmanuel Niamkechy de prononcer l’homélie du jour. Revenant sur le mystère de la naissance de Jésus Christ en cette nuit de la nativité, le curé a exhorté ses fidèles à l'humilité et au sens du partage. Selon ce dernier, à travers les conditions et le mystère qui entoure sa naissance le fils de Dieu enseigne ses vertus aux hommes. Aussi, il a appelé les fidèles catholiques à tendre la main aux plus démunis. Car dira-t-il pour terminer en paraphrasant Raoul Folloroux:"nul n'a le droit d'être heureux tout seul". Après la messe de la nativité, Madame Dominique Ouattara a bien voulu délivrer un message à ses concitoyens en cette nuit de Noël. "Nous venons d'assister à une très belle messe à la paroisse Sainte Thérèse de l'enfant Jésus d'Assinie comme je le fais chaque année. Je voulais vous dire que je souhaite à tous les ivoiriens, les ivoiriennes et aux personnes qui vivent dans notre pays, une belle nuit de Noël et également de belles fêtes de fin d'année. Et surtout que la paix soit avec nous et également une fête pleine de joie et de bonheur », a souhaité Madame Dominique Ouattara. Revenant sur la notion de partage telle qu’enseigné lors de l’homélie du curé de la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, Madame Dominique Ouattara a invité les populations de faire de cette vertu une valeur cardinale. « C’est une notion très importante. Plus que jamais en cette période de Noël, il faut vraiment le faire c’est-à-dire partager avec tous ceux qu’on peut », a recommandé l’épouse du chef de l’Etat. Signalons que la Première Dame a offert à l’occasion de cette messe des dons en vivre et en non vivre d’une valeur de 13 millions Fcfa aux populations d’Assinie-Mafia. Elle a également offert des dons en espèce d’une valeur de 7 millions Fcfa au clergé catholique et aux populations. En retour, les membres de la paroisse avec les curés en tête ont aussi offert un présent à la Première Dame.
Moussa Charles Kader
Légende photo : La Première Dame Dominique Ouattara à la messe de Noel avec le Maire d’Assinie

 

9ème édition d’Abidjan perle des lumières// La Première Dame Dominique Ouattara donne le top départ

lundi, 23 décembre 2019 21:42 Written by


La Première Dame Dominique Ouattara a parrainé la cérémonie de lancement de la 9ème édition de l’illumination de la ville d’Abidjan dénommée : « Abidjan perle des lumières », le lundi 23 décembre 2019. La cérémonie qui a enregistré la présence des personnalités du gouvernement, des épouses de ministres et de présidents d’institution, des élus et les populations du Plateau s’est déroulée sur l’esplanade de la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan au pied d’un majestueusement sapin métallique d’une dizaine de mètre. Le thème de cette 9ème édition d’Abidjan perle des lumières est : «partageons ensemble la lumière de la paix ». Et pour coller à ce thème, Madame Dominique Ouattara, Première Dame et marraine de cet évènement a délivré un message fortement emprunt des valeurs de paix et de te tolérance. «(…) Je vous encourage donc, chers concitoyens, à partager les vertus de la paix dans notre existence quotidienne en témoignant de l’amour et de la bonté envers nos frères et sœurs sans distinction de race, de religion, d’ethnie ou de parti politique », a conseillé la Première Dame. En outre, la Première Dame a insisté sur l’importance de l’illumination de la ville d’Abidjan qui donne un cachet spécial aux fêtes de fin d’année. « Le projet « Abidjan perle des lumières » est l’embellissement de la ville d’Abidjan, par une mosaïque de lumières. C’est une initiative qui, dès son lancement a immédiatement rencontré l’adhésion de tous, car elle représente une véritable valeur ajoutée à l’allégresse de nos populations en ces périodes festives. En effet, les familles se retrouvent, à cette occasion, pour vivre la magie des lumières », a constaté Madame Dominique Ouattara. De son importance à la symbolique de la lumière, Madame Dominique Ouattara franchi le pas en émettant le vœu que la lumière soit le phare de la vie de ses concitoyens. « (…) Abidjan perle des lumières est un évènement dont nous devons tirer toute l’essence dans la symbolique même de la lumière : la lumière qui éclaire, la lumière qui permet d’avancer et qui rassure. C’est cette lumière que nous souhaitons pour nos concitoyens », a déclaré Madame Dominique Ouattara avant de souhaiter de bonnes et heureuses fêtes de fin d’année à tous les ivoiriens. M. Beugré Robert Mambé, Gouverneur du District d’Abidjan a quant à lui, rappelé les évènements majeurs des festivités de la fin d’année. Aussi, il a rappelé que chaque année des évènements permettent aux ivoiriens de passer d’agréables fêtes de fin d’année. Il a cité notamment l’illumination de la ville d’Abidjan, le don du chef de l’Etat aux familles démunies pour leur permettre de passer de bonnes fêtes de fin d’année, les feux d’artifice et la remise du prix du Président aux jeunes entrepreneurs. Pour ce dernier, le dénominateur commun entre toutes ces activités est le rayonnement. Il a terminé en mettant en exergue l’impact économique de l’illumination de la ville d’Abidjan. M. Jacques Ehouo, Maire de la commune du Plateau a remercié la Première Dame pour cet évènement qui permet à Abidjan de devenir la perle des lumières.
Moussa kader
Légende photo : La Première Dame Dominique Ouattara lors la cérémonie de lancement de l’édition 2019

Bouaké : Enfants en conflit avec la loi// Brigitte Macron visite le centre de réinsertion des mineurs

dimanche, 22 décembre 2019 22:50 Written by

Madame Brigitte Macron, Première Dame de France a visité le Centre de réinsertion des Mineurs de Bouaké, le dimanche 22 décembre 2019.  Après l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara hier, c’est la deuxième structure réalisée par la Fondation Children Of Africa que la Première Dame de France a pu découvrir à l’occasion de cette visite. Présente  au côté de son époux dans le cadre de la cérémonie d’hommage aux soldats français morts dans l’exercice de leur mission en Côte d’Ivoire en novembre 2004,   Madame Brigitte  Macron a tenu à découvrir d’une part le centre de réinsertion des mineurs construit par la Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara et d’autre part, l’engagement de Madame Dominique Ouattara dans la protection des enfants en situation difficile.Inauguré le 05 décembre dernier,  le centre accueille une quarantaine d’enfants en danger et en conflit avec la loi. C’est donc une structure  qui fonctionne à plein régime que la Première Dame de France a pu découvrir en compagnie de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire et Présidente de la Fondation Children Of Africa.  Les deux Premières  étaient accompagnées lors de cette visite par  M. Sansan Kambilé, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme.  Bien avant la visite guidée, Madame  Nadine Sangaré, Directrice de la Fondation Children Of Africa a présenté le centre à Madame Brigitte Macron.   Madame Sangaré a indiqué que ce centre a été réalisé par la Fondation Children Of Africa grâce  à l’appui financier de ses partenaires.  Il s’agit du deuxième centre construit après celui de Soubré. Elle a indiqué à l’épouse du Président Macron que le centre a été mis à la disposition du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme pour permettre la réinsertion sociale des enfants en conflit avec la loi. Elle a en outre indiqué qu’il est construit sur une superficie de 3 hectares et  a une capacité d’accueil de 80  lits.  L’ouvrage se compose d’un bâtiment administratif comprenant une direction, secrétariat, une comptabilité, une salle de réunion. Il est  doté également de 03 salles de 20 places, un bâtiment médico-social ayant une infirmerie, un assistant social et un psychologue. Aussi, d’une grande salle polyvalente, une bibliothèque, des équipements informatiques avec un accès internet, une salle de télévision, un réfectoire de 80 places, un apatam de métier à tisser et bien d’autres commodités pour permettre aux enfants de vivre dans un cadre idéal.M. Sansan Kambilé, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a indiqué  que le centre de réinsertion des mineurs de Bouaké a pour objectif de permettre la resocialisation des enfants en danger. Aussi, il reste et demeure la meilleure alternative pour la Justice pour la réinsertion en société des enfants en danger et en conflit avec la loi. Après la visite, les deux Premières Dames ont eu un entretien avec les petits pensionnaires du centre. Le jeune Adou Yao Juvénal, au nom des pensionnaires a tenu à remercier Madame Dominique Ouattara et Madame Brigitte Macron pour leurs engagements en faveur des enfants.  Il a promis au nom de l’ensemble des jeunes pensionnaires du centre de saisir cette nouvelle chance qui leur a été offerte.  Madame Macron a exprimé a félicité les pensionnaires. Elle leur a témoigné sa confiance. Selon l’épouse du Président Macron,  ils ont le droit de construire une nouvelle vie. Après la visite, les deux Premières Dames ont livré leurs sentiments. « C’est impossible quand un enfant ou un adolescent a fait  une sortie de route de le mettre en prison. Donc c’est dans ce genre d’endroit qu’on lui donne vraiment sa chance car on va le former et on va lui montrer qu’on a confiance en lui.  Je suis certaine que c’est la meilleure des solutions. Il faut absolument multiplier ce genre d’endroit parce que la place de nos enfants ne se trouve pas en prison. Je voudrais remercier Madame Dominique Ouattara pour tout ce qu’elle fait pour les enfants ivoiriens », a déclaré Madame Brigitte Macron. A sa suite, Madame Dominique Ouattara a tenu à remercier son hôte de marque d’avoir pu faire le déplacement. « Je suis très heureuse que Madame Brigitte Macron ait trouvé le temps pour pouvoir visiter le centre de réinsertion des mineurs de Bouaké. Je suis heureuse que les enfants aient pu un peu parlé avec elle », a remercié Madame Dominique Ouattara.Moussa Kader( Info sercom) Légende photo :  Madame Brigitte Macron  et  Madame Ouattara au  centre de réinsertion des mineurs de Bouaké     

Nécrologie // Communiqué nécrologie de maman YAO NOËL ______________________

mardi, 10 décembre 2019 17:06 Written by


______________________

Son Excellence Monsieur Daniel Kablan Duncan Vice Président de la République et MadameMonsieur le ministre Théophile Ahoua N’Doli Inspecteur Général d’Etat et madameNanan Kouakou Ageyman, chef de province Angobia,Nanan Djanfi 2, chef de Broukro et ses notables à Broukro, Assiri et Body (au Ghana) et famille à Abidjan et ParisNanan Krèmè 2, chef du canton Deganso à DokanouNanan Bouaky, chef de la province Foumassa et sa notabilitéNanan Kouaf chef du village d’AssueffryNanan Adam Yeboua Patrice, prince de Tabagne et famille à Siasso et AbidjanNanan M’bi Kwadio 2, chef du village de M’bikwadjokroNanan Bouatené 2, chef du village de Kongodja (S/P) de TandaNanan Kouam Yao, chef du village de AssèmpanayèNanan Kouassi Kokoré, chef de la famille N’douakro à KouakoukrakroM. le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural  et famille à Abidjan et AmanviM. Souleymane Diarrassouba, Mininstre du Commerce et de l’Industrie,  son épse née Sarah Kouamé, enfants et famille à Abidjan et Yamoussoukro M. Bini Daouda Ouattara, Président de la Fondation Adaye Kessiè A Tabagne,M. Atta Koffi Raphael, mme et enfants à Tanokoffikro et AbidjanMme Abran Teya Odette A Tanokoffikro,Madame Kouadio Yah  Jeannette et Enfants A Abidjan,M. Yao Noel, journaliste- Conseiller chargé de la Communication du vice Président de la République, Madame et Enfants A Abidjan
M Jerome kouadio Dongo,  A Aggreko  Project 200 MW madame et Enfants A Abidjan,
Mme Elisabeth Djedje, époux et enfants A Abidjan,
MMme Assuema Alla Valerie , époux et enfants A Abidjan,M. Kouakou Kouassi Jean-Marie, Député de Koun-Fao et famille à Abidjan et Abokro
M. Kossonou Kouassi Ignace, président du conseil régional du Gontougo et famille à Abidjan et Tabagne
M. Yao Oulayes, maire de Koun-Fao
Mmes. Chantal Koffi à Paris, Atta Koffi Amélie, M. Atta Koffi Désiré, Mme Atta Koffi Cécile et leurs conjoints
M. Alphonse  Koffi N’Zian dit Rochereau et les membres de la Mutuelle de Tanokoffikro,
M. Koffi Kobenan Jean Baptiste, mme et enfants à Abidjan
M. Koffi Koffi Paul, mme et enfants à Abidjan
M. Koffi David, mme et enfants à Paris
M. Tano Manzèrè Yao, mme et enfants à Abidjan
M. Tanoh Yao Serges, mme et enfants à Abidjan
M. Koffi Kouamé Paul, mme et enfants à Abidjan
M. Koné Vamissa et mme née Akoua Manou Cécile, enfants et petits enfants
M. Yao Fiéni Venance et Mme à Adzopé
M. Yao Fiéni Baptiste et Mme à Abengourou
M. Kouamé Yao Théodore à TanokoffikroM. Léopold Kouadio Mme et enfants à Zurich (Suisse)M. Manzan Bruno, Mme et famille à Abidjan et N’GoratoM. Kouakou Vincent, Mme et enfants, frères et sœurs à Abidjan et BroukroMme Kouadio à la CNPS, son époux et ses enfants à AbidjanM. Raphael Atta Koffi Junior, Mme et enfants à ParisM. Zié Ebony, Mme et enfants à Nantes (France)Mme Diarrassouba née Yapo Christelle A Abidjan,M. Fernando Kouamé, Mme, enfants, frères et sœurs à ParisLa famille Ouattara Sissa à Korhogo et Abidjan
La famille Aka Guindo à Bamako et AbidjanLa notabilité de Broukro : Bénié Bernard, Mme et enfants à Broukro et Abidjan, Atta Cyprien, Bénié André et enfants, Kouassi Badou Joseph, , président Boko Kouadio Jérôme Mme et enfants et les membres de la mutuelle de Broukro, nanan Amah Kouman, reine mère de Broukro, Mme Adja Broffouai, M. Siriki Ouattara, Imam de Broukro, M. Dongui Jules, mme Yah Sandjé Robertine et enfants à Broukro et Abidjan, mme Kouakou Abran Kromo Véronique et enfants à Daloa, Mme Koffi Yah Jeanne- d’Arc à Agniblékro, les familles Adou Kobenan, M’BI kouassi, M. Koffi Lapoussière à Kongodjan, tous les alliés de la famille Tanoh Koffi de Tanokoffikro ont la profonde douleur de vous annoncer le décès le 30 septembre 2019 de :
ADJA ATTIEN BLANDINE( mère du journaliste YAO NOËL, Conseiller chargé de la Communication du vice- président de la République ) dans sa 83è  Année.Le Programme des obsèques s’établit comme suit : :
I -      La Présentation des Condoléances-      Lundi 09 décembre
-      Mardi 10 décembre
-      Mercredi 11 décembre
      De 18 H A 20 H au Domicile de M. et Mme Yao Noel ( Riviera Palmeraie, En face du Centre de Santé Communautaire)

 


  2- La Levée de corps :le vendredi 13 décembre  2019 à 16H à  l’hôpital de Tanda, suivie du transfert du corps à Tanokoffikro ( Koun-Fao).-      De 21H à l’Aube : Veillée sur la place du Village3- Inhumation :le Samedi 14 décembre  2019 :A 09H :Messe de requiem
A 10 H : inhumation au cimetière du dit village
« J’ai combattu  le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. »( 2, Timothée  4:7)
Contacts pour renseignements et information :
-08676958 /  -08729678/ -49957694/ 57114457

Popular News

Leadership féminin 2019// Le Prix AllAfrica décerné à cinq femmes africaines

lundi, 25 novembre 2019 22:43 Written by

Cinq femmes du continent  recevront le Prix AllAfrica Leadership Féminin 2019. Ce sera dans le cadre d’un atelier de réflexion que le Groupe AllAfrica Global Media tient les 27 et 28 Novembre 2019 à Conakry.  Cette initiative est organisée en marge du Dialogue sur la Finance (DIA’FIN) que la Banque Centrale de Guinée organise en collaboration avec l’Agence Baantou. L’édition de cette année aura pour marraine, la Première Dame de la République de Guinée, Mme Djene Kaba Condé. Pour cette 5ème édition, le plus grand distributeur digital d'informations et de nouvelles sur l'Afrique va décerner un Prix d'honneur AllAfrica Leadership Féminin à la Première Dame de la Guinée pour magnifier son engagement à travers les nombreuses actions sociales qu'elle initie avec sa Fondation PROSMI, en faveur des femmes. A l'instar des précédentes éditions, le Prix AllAfrica Leadership Féminin 2019 sera décerné par le Groupe AllAfrica à quatre autres femmes, leaders dans leur domaine, pour consacrer leur professionnalisme, leur volonté et leur engagement.Les lauréates 2019 sont: Prix Bonne Gouvernance AllAfrica Leadership Féminin: Mme Malado Kaba (Guinée) ; Prix Agrobusiness AllAfrica Leadership Féminin : Mme DIACK Anta Ngom (Sénégal) ; Prix Développement Economique et Social AllAfrica Leadership Féminin : Mme Rhita Zniber, (Maroc) ; Prix des Nouvelles Technologies et Entreprenariat AllAfrica Leadership Féminin : Mme Amie Kouamé (Côte d’Ivoire).En plus de ces distinctions, un Prix Spécial Plan International sera décerné à la jeune activiste Mlle Aïssatou Baldé, très engagée dans la promotion de la jeune fille et la femme guinéenne à travers le Digital.Le prix AllAfrica Leadership Féminin a été institué afin d'honorer les femmes africaines leaders dans leur domaine, mais également de susciter le désir de réalisation chez les filles et les femmes du continent.Dans la dynamique d'innovation, l'édition 2019 prévoit également, une séance de discussion intitulée ''Elles Inspirent'', entre des Femmes Leaders dans l'Entreprenariat, le Développement Économique, les Compétences diverses et des filles âgées de 16 à 20 ans en vue de les orienter et de les inspirer dans leurs projets d'avenir.Pour cette étape de Conakry, l'initiative AllAfrica Women Agenda (AWA) va convoquer la réflexion autour de « L’inclusion financière et l’Entrepreneuriat des Femmes en Afrique » comme stipulé dans les agendas de développement. Cette Journée de réflexion permettra de montrer comment l'État, le secteur privé et la société civile peuvent travailler de concert pour atteindre des résultats concrets sur l'éducation financière, passage obligé pour réussir une bonne inclusion des femmes. 

Ayoko Mensah 

Mahoulid à Touba-Serifinan// Les actions de développement saluées

dimanche, 24 novembre 2019 12:41 Written by

 Mahoulid 2019 a été célébrée   avec faste à Serifinan, village  paisible de la Sous- préfecture de Ouaninou, dans la région du Bafing. Les  ressortissants  dudit village   ont participé  à la nuit coranique et beaucoup prié.  Non sans faire  de dons  et  parler    de développement.  Il est à préciser  que durant cette nuit-là,  une délégation composée  de plusieurs cadres de la région  est venue faire un don  à la mosquée au nom du ministre  de l’Economie numérique et  de la Poste, Mamadou Sanogo.  Geste  chaleureusement salué par le village. A  noter également que  des bénédictions  ont   été faites  pour tous  les  fils,  filles et donateurs du village.  Les guides religieux ont prié le Tout puissant Allah de les garder et  donner en abondance  aux différents  donateurs. Citons  le ministre Moussa Sanogo,  ministre auprès  du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’Etat,  fils de la région qui en grand en grand acteur de développement durable, vient de connecter   Serifinan   au réseau d’eau potable  de la Société de distribution  d’eau en Côte d’Ivoire( Sodeci). Renforçant ainsi, la capacité   d’accès  à l’eau potable dudit village qui disposait  avant, de deux  pompes à motricité humaine dont une offerte, il y  a quelques années,  par le ministre Patrick Achi  Jérôme, actuel Secrétaire général de la Présidence de la république. Ces actes majeurs sont à  célébrer avec faste.   Aussi,  la délégation de Bouaké sollicitée  depuis  par le  Comité  de gestion scolaire( Coges)  par Epp Serifinan,  est allée les mains  chargées. Cette  délégation  a offert  à  la cantine construite par la  Jeunesse Sabougnouman de Serifinan, des marmites des assiettes des gobelets pour le repas des  élèves.  Rappelons  que  les ressortissants  de Serifinan à  Man et environ  dont  guiglo, Tiapleu, Danané, ont construit un joli  préau  à  hauteur de 1  million 150 mille francs Fcfa, au sein de la mosquée pour les cérémonies. Il est temps qu'on prône  l'entente   pour  aider à faire aboutir les projets futurs  dont  la connexion  au  réseau téléphonique et  la construction du dispensaire du  l'hôpital. Des projets qui tiennent à cœur à tous.   

Moussa Kader Légende photo : Les représentants de  la délégation de Bouaké en train de remettre  des dons aux responsables du Coges  de l’Epp Serifinan 


 

Les audiences de La Première Dame// Dominique Ouattara échange avec le nouveau représentant d’Unicef en Ci

mardi, 05 novembre 2019 21:21 Written by

Après le nouvel ambassadeur des Etats Unis en Côte d’Ivoire, la Première Dame, Dominique Ouattara a reçu en audience M. Marc Vincent, le nouveau représentant du Fonds des Nations Unies pour les Enfants (UNICEF), le mardi 5 novembre 2019. La rencontre a eu lieu à son cabinet de Cocody. Il s’est agi pour M. Marc Vincent, nouvellement nommé à la tête d’UNICEF en Côte d’Ivoire, de rendre d’une part, une visite de courtoisie à l’épouse du chef de l’Etat, et d’autre part, pour évoquer avec la Première Dame l’étroite collaboration entre son organisation et l’épouse du chef de l’Etat. Une rencontre qui a été fructueuse au niveau des échanges dont M. Marc Vincent a bien voulu évoquer après la rencontre. « C’est ma première visite chez madame la Première Dame. C’était l’occasion pour moi, de renforcer le partenariat que nous avons avec madame la Première Dame. Vous savez bien qu’elle fait beaucoup pour les enfants de Côte d’Ivoire, et en tant que représentant d’UNICEF en Côte d’Ivoire, il était important pour moi de voir comment nous pouvons continuer ce partenariat. Nous avons discuté de plusieurs choses comme le travail des enfants et la protection des enfants, les centres d’accueil de Soubré et de Bouaké et de tout ce que nous faisons ensemble en dehors du travail des enfants. C’était une réunion fructueuse », a-t-il expliqué. M. Marc Vincent a été auparavant Directeur du choléra et des finances innovantes auprès de l’envoyé spécial pour le Bureau des Nations Unies en Haïti. Il a succédé au Dr Aboubacar Kampo à la tête d’UNICEF en Côte d’Ivoire.
Ayoko Mensah
Légende photo : La Première Dame Dominique Ouattara avec le nouveau représentant de l’Unicef

 

Audience // La Première Dame échange avec le nouvel ambassadeur des Usa

mardi, 05 novembre 2019 20:32 Written by

La Première Dame, Dominique Ouattara a reçu en audience M. Richard Keith Bell,  nouvel ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire, le mardi 5 novembre 2019 à son cabinet de Cocody. La rencontre a enregistré la présence des plus proches collaborateurs des deux personnalités.  Durant plus d’une heure,  l’épouse du chef de l’Etat s’est entretenue  avec son hôte du jour.  Au sorti  de cette rencontre, l’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire a levé un coin de voile sur l’objet de sa visite. «Je suis le nouvel ambassadeur américain. Je viens d’arriver en Côte d’Ivoire. Je rencontre un grand nombre de personnalités. Aujourd’hui,  j’ai l’honneur d’être reçu par Madame la Première Dame de Côte d’Ivoire. Et comme tout le monde le sait, elle joue un très grand rôle dans la lutte pour la protection des enfants en particulier dans la lutte contre le travail des enfants dans la filière du cacao,  la scolarisation des enfants et leur protection  contre toutes sortes d’abus.  Nous avons pu nous entretenir de façon approfondie. J’ai été très touché par sa  disponibilité (…)» a-t-il révélé.  Le représentant américain en Côte d’Ivoire a également évoqué  l’engagement de la Première Dame dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture. A ce sujet, il a traduit son admiration pour la Présidente du Comité Nationale de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS).  « C’est une véritable inspiration. Ce dynamisme et cette vision positive  est une très bonne chose. Je crois que c’est en passe d’être institutionnalisé pour ne pas que ce soit seulement la vision de la Première Dame. C’est déjà la volonté de l’état de Côte d’Ivoire. Il y a beaucoup de travail à faire. C’est certes compliqué. C’est interministériel et il y a de plus en plus d’effort positif que nous autres américains en tant que pays ami et respectueux de la souveraineté nous voulons appuyer », a-t-il expliqué. Signalons que c’est le 10 octobre dernier que S.E.M Richard Keth Bell, nouvel ambassadeur des Etats Unis d’Amérique a présenté sa lettre de créance  au Président Alassane Ouattara. 

 Ayoko Mensah

 Légende photo : Madame la Première Dame en    compagnie  de l’ambassadeur des Usa  en Côte  d’Ivoire

 

Plus

Contribution//   Au pays  de la complaisance et  du bafouement

Contribution// Au pays de la complaisance et du bafouement

dimanche 20 octobre 2019 21:19

 Le lundi 9 septembre 2019, M .Venance KONAN, dans un papier paru dans le quotidien Fraternité Matin No 16417 intitulé...