Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

mardi 12 novembre 2019
sys bannière

M. Siandou Fofana (Tourisme et loisirs)// Investissements// « Voici ce qui est prévu sur le site de la Sorbonne au Plateau »

Facebook Twitter Google LINKEDIN
M. Siandou Fofana (Tourisme et loisirs)// Investissements//     «  Voici  ce qui est prévu  sur le site de la Sorbonne au Plateau »

Profitant récemment  de la  cérémonie  de remise  de cartes à  des agents assermentés, M. Siandou Fofana, le ministre du Tourisme et  des Loisirs,  a invité les opérateurs  économiques du secteur touristique  à mettre l’accent sur la démarche qualité..
 
 Monsieur le ministre,  70 agents assermentés  viennent de revoir leur carte des mains du ministre du Tourisme et des Loisirs. Que vont –ils faire concrètement sur le terrain ?
 Il s’agit pour nous d’insuffler une nouvelle  dynamique au secteur. Ce par la culture de résultat   et de performance axées sur  démarche qualité.  C’est cette démarche qualité que nous recherchons.  Vous conviendrez avec nous  qu’en termes  de démarche qualité, depuis plusieurs dizaines d’années, les classements  de nos hôtels n’ont pas fait l’objet de révision. Au point que chacun se fixe les étoiles qu’il souhaite.  Nous avons convenus  de mettre de l’ordre dans tout ça. C’est ce qui permet avec Côte d’Ivoire normalisation( Codinorm), de mettre  de l’ordre dans tout ça et aboutir à une classification de nos réceptifs hôteliers.  Cela suppose  qu’il faut avoir  des agents sur le  terrain,   instaurer   à la base des règles qui feront l’objet de suivi et de traitement.   Si ce n’est pas le cas, nous aviserons.  Ce que nous pouvons dire,  c’est que ces agents vont sur  le terrain, pour faire respecter les règles  et qu’à partir de celles-ci, nous ayons la possibilité de faire respecter  toute la règlementation.  
 Un  message particulier à l’endroit  des gestionnaires  de  réceptifs hôteliers ?
 Que tous  se conforment à la règlementation en vigueur. Que  ceux qui opèrent illégalement sans agrément  et sans avoir à renouveler leur autorisation,  se conforment à la règlementation. Cela nous permettra  de voir leur existence, de les codifier  et de savoir  ce qui s’y passe d’une parte, et de savoir que les normes sont respectées d’autre part. Ajoutons que  l’essentiel pour nous, c’est la santé des visiteurs  de  sites touristiques et de loisirs. Il faut que les règles d’hygiènes, de propretés et  de salubrité soient respectées. Une brigade de salubrité et d’hygiène sera  mise à contribution dans ce sens. Pour que,   In fine,  à travers une politique commerciale bien structurée, nous arrivions non seulement à garder les clients mais aussi à les fidéliser sur la destination Côte d’Ivoire.    
  Faudrait –il  s’attendre à des sanctions contre  ceux  qui ne vont pas respecter les normes ?
Ce n’est pas notre souhait, mais nous pensons que  si  des acteurs venaient à être interpelés et  qu’ils ne se conforment  pas à la règlementation, il est clair que  des sanctions  prévues par la loi vont tomber.
  Monsieur le ministre peut-on que « Sublime Côte d’Ivoire »  est en train de porter déjà des fruits ?
  Tout à fait !  « Sublime Côte d’Ivoire » est en train de porter  des fruits. Nous y croyons. Nous avons commencé et nous faisons une montée en puissance.   Les résultats sont en train de nous parvenir par la grâce de dieu et   du   leadership de nos hautes autorités que nous voulons saluer ici.  Pour revenir  à « la Place de la Sorbonne » au Plateau,  il  sera construit  une Smart City. C’est-à-dire   un hôtel  il y  aura  un espace commercial Vip de luxe.   Le Tourisme commercial et d’affaires trouvera tout son sens à  partir  d’un pôle  de croissance économique de cette nature.  On peut rester dans la Sous- région et avoir tout à portée de mains sans Visa. 

B. Mafoumgbé,(  In Lginfos  aout 2019 ) 

Legende photo : Ministre du Tourisme et des loisirs