Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

mardi 22 octobre 2019
sys bannière
Société

Société (225)

Latest News

NÉCROLOGIE// OBSÈQUES DE LA MÈRE DE YAO NOËL

samedi, 12 octobre 2019 18:56 Written by

APRÈS LA RÉUNION ET LES CONCERTATIONS PRESIDEES PAR LE CHEF DE FAMILLE NANAN DJANFI 2 ( M. MICHEL KOUAME, EX DG DE FRATERNITÉ MATIN)
IL A ETE CONVENU POUR LES OBSÈQUES DE MAMAN ADJA ATTIEN BLANDINE, MÊRE DE YAO NOËL ET SOEUR AÎNÉE DU CHEF NANAN DJANFI 2 décédée le 30 septembre 2019 A Tanda :
1- Présentation officielle des condoléances les 9, 10 et 11 décembre 2019 de 18 h à 20 h au domicile de M Yao Noël et Mme ( Riviera palmeraie)
2- Vendredi 13 Décembre2019 :
A 16 h h levée de corps à L' HÔPITAL de Tanda suivie du transfert de la dépouille mortelle A Tanokoffikro ( Koun Fao)

21 h -Veillee jusqu'à l' aube
3- Samedi 14 décembre2019:
09 h Messe de requiem suivie de l'inhumation à 10h au cimetière du village.

* Ces dates ont été arrêtées par la Famille en accord avec les autorités publiques et coutumières de la région en tenant compte d'importants événements régionaux (Fête des ignames les 30 Octobre et 1er novembre, Festival culturel Adaye KESSIE du 12 au 16 novembre A TABAGNE, etc,) et nationaux (visite d'Etat du PR dans le Hambol, SARA 2019, ;7 Déc anniversaire décès FHB etc.)

 

 

 

 

 

Cocody// Dominique Ouattara inaugure un parc urbain et la fontaine portant son nom

jeudi, 10 octobre 2019 07:12 Written by

 La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé à l’inauguration d’un parc portant son nom, le mercredi 09 octobre 2019. Situé à proximité du rond-point Jacques Prévert dans la commune de Cocody à la Riviera 3, la réalisation de ce parc a été menée à terme par le Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier en partenariat avec d’autres structures sous-traitantes. Situés à proximité du rond-point Jacques Prévert dans la commune de Cocody à la Riviera 3, ces infrastructures ont été réalisées par le Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier en partenariat d’autres structures sous-traitantes. Le parc urbain Dominique Ouattara a été construit sur une superficie de 11.000 m2, et comporte six (06) différents espaces, ainsi qu’une magnifique fontaine centrale avec des jets d’eau situés au centre du rond-point devant le parc. Ces espaces sont composé d’une pergola couverte de 400 m2, d’un banc rivière de 200 m2 de longueur, d’une aire de jeux qi s’étend sur 500 m2, d’un amphithéâtre couvert de 350 m2, d’un skatepark de 800 m2 et d’un terrain de sports de 500 m2 avec des tribunes d’une capacité de plus de 1.000 personnes. Quant à la fontaine, elle consiste en un bassin circulaire de trois (03) niveaux. Pour le plaisir des yeux, les bassins sont agrémentés de jets d’eau luminescents pouvant aller de 4 à 12 mètres de hauteur. Notons  que cette cérémonie d’inauguration a enregistré la présence de Madame Clarisse Duncan, épouse du Vice-Président de la République, M. Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, M. Amédé Kouakou Koffi, Ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier, M. Patrick Achi, Secrétaire Général de la Présidence 

Ayoko Mensah

 Légende photo :   La Première Dame, Dominique Ouattara coupant ici le ruban symbolique. A ses côtés, le ministre d’Etat, ministre de la Défense Amed Bakayoko

Secteur bancaire ivoirien// Orabank Côte d’Ivoire célèbre ses meilleurs agents

vendredi, 04 octobre 2019 21:22 Written by


Ils sont neuf employés de Orabank Côte d’Ivoire à avoir reçu  le vendredi 04 octobre 2019,  des mains de M. Gustave Kakou, Conseiller technique, représentant le Ministre de l’emploi et de la Protection Sociale, la médaille d’honneur du travail, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à l’hôtel Novotel. Tous réunis au sein de la catégorie argent, ces travailleurs ont ainsi obtenu la reconnaissance de  cette banque  et de l’Etat de Côte d’Ivoire pour leur ancienneté comprise entre 15 et 24 années, leur abnégation au travail et leurs réalisations professionnelles. M. Mamoudou Kane, Directeur Général d’Orabank CI et succursales, ouvrant la série des allocutions, a dans son intervention félicité les récipiendaires pour ces distinctions et les a remerciés pour leur engagement à bâtir et développer la filiale ivoirienne.  Il a également souligné l’importance de la reconnaissance et de la valorisation des employés dans la politique sociale du Groupe qui met un point d’honneur à se positionner comme un employeur de référence dans ses pays d’implantation. A sa suite, M. Gustave Kakou, représentant le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a porté à la fois aux récipiendaires  le message de soutien de l’état pour leur contribution à sa prospérité ; les premiers pour leur engagement et le second pour la marque de confiance témoignée à notre pays en y investissant. Aux récipiendaires, il a expressément demandé d’arborer leurs médailles avec fierté et d’être des exemples pour leurs jeunes cadets qui aspirent eux-aussi à cette distinction. Il a achevé son propos en faisant un clin d’œil aux familles des récipiendaires, soutien indéfectible dans leurs parcours parfois tumultueux. La remise de médailles et de diplômes a été un moment d’intense émotion pour les récipiendaires qui ont vu en cet acte la récompense de leurs efforts quotidiens. Ils ont exprimé par la voix de leur représentante, Mme OINSSOU Epse NZI Pauline, leur reconnaissance à l’Etat de Côte d’Ivoire à travers son Ministère de L’emploi et de la Protection Sociale,  à l’employeur  leur employeur, à leurs collègues, et leurs familles pour leur contribution à ce succès. La cérémonie s’est achevée par un somptueux déjeuner offert à tous les participants. A travers cette cérémonie, première du genre pour ce jeune établissement bancaire, Orabank Côte d’Ivoire démontre sa ferme volonté de promouvoir la qualité de service et l’exemplarité dans l’exercice de son activité. Ayoko Mensah Légende photo :  Une  vue   des récipiendaires et les responsables de Orabank 

Santé : Hôpital Mère- enfant de Bingerville// Il décroche le label Ap-Hp avec mention

mardi, 01 octobre 2019 13:59 Written by

L’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville a reçu le lundi 30 septembre 2019,  le label qualité argent avec la mention spéciale de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP).  Le label AP-HP et la mention spéciale pour dynamique engendrée ont été remis dans l’Amphithéâtre de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville à Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa en présence de M. Aka Aouélé Eugène, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, M. Martin Hirsch, Directeur Général de Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), M. Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, M. Jobst Von Kirchmann, Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire , des partenaires et du personnel de l’hôpital. Notons que la démarche qualité dans laquelle s’est inscrite l’Hme de Bingerville depuis son ouverture, l’a encouragé à compétir pour l’obtention du label AP-HP. L’objectif de la labélisation APHP est de contribuer à la mise en œuvre d’une démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.  Ce label est remis aux établissements qui répondent aux normes internationales en matière d’infrastructure, d’équipement et de qualité des soins. A ce jour, l’Hôpital Mère-Enfant devient le premier établissement sanitaire en Afrique de l’Ouest à être labellisé AP-HP. «  C’est une vraie joie de vous accueillir en ce jour, car c’est l’occasion pour nous de mettre l’accent sur ce qui permet à un établissement de santé  de proposer le meilleur à ces patients : la qualité et la sécurité des soins. Cette notion est centrale, car elle impacte tous les services, qu’ils soient médical, paramédical ou administratif et technique. A travers cette démarche, les risques sont identifiés et les organisations sont ajustées pour en permettre une meilleure maitrise. A noter d’ailleurs, l’ouverture prochaine de la première journée mondiale de la sécurité des soins. C’est dire l’intérêt de plus en plus important pour cette notion »    a dit    Directeur général de l’Hôpital Mère-enfant de Bingerville. A l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, la Direction générale  a décidé  de suivre cette ligne directrice car elle est indissociable de notre objectif qui est de permettre l’accès à des soins de qualité au couple /mère enfant.  Rappelant l’historique  de la construction  de l’Hôpital Mère-enfant de Bingerville,  La Première Dame Dominique Ouattara a dit que : «  L’idée de la construction de l’hôpital mère-enfant de Bingerville est née de mon désir d’offrir à nos femmes et nos enfants de Côte d’Ivoire, un établissement de qualité et de dernière génération dans notre Pays.  C’était un rêve, un défi qui paraissait insurmontable mais qui a commencé à prendre forme lorsque les amis de la Fondation Children Of Africa, ont fait parler leur cœur lors du premier gala de levée de fonds que nous avons organisé le 24 février 2012, pour la construction de l’hôpital Mère-enfant de Bingerville. Merci Monsieur le Directeur Général d’avoir effectué le déplacement en personne, depuis Paris, pour assister à cette cérémonie aujourd’hui.   Je salue également mesdames Florence VEBER, Directrice des Relations extérieures et Nicole PERRIER Chef de projet labélisation, et je les remercie d’avoir passé plusieurs jours avec le personnel de l’hôpital, pour mener à bien cette mission »  A tous  les  partenaires et donateurs ici présents,  Madame Ouattara  a dit  un grand merci, sans oublier les personnalités  qui ont effectué le déplacement.   

Ayoko Mensah

 Légende photo : La Première Dame Dominique Ouattara, présidente de la Fondation  Children of Africa

Popular News

APRÈS LA RÉUNION ET LES CONCERTATIONS PRESIDEES PAR LE CHEF…
 La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé à l’inauguration d’un…

Région du N’zi : Soutien à l’autonomisation de la Femme// Dominique Ouattara salut la capacité de remboursement de ses sœurs

vendredi, 27 septembre 2019 22:20 Written by

 « Mesdames et Messieurs,Mes chères sœurs de la région du N’ZI,C’est pour moi une grande joie d’être avec vous aujourd’hui à la faveur de la cérémonie de remise des dons et de chèques FAFCI aux femmes de la Région du N’ZI.  Vos mots aimables à mon endroit, vos magnifiques dons et vos témoignages forts me vont droit  au cœur, je vous en remercie.  vant toute chose, je voudrais remercier tout particulièrement  mon Cher Epoux, le Président Alassane OUATTARA, qui nous fait la joie d’être à nos côtés cet après-midi, entouré de Monsieur le Premier Ministre, des Présidents d’Institutions et des Membres de son Gouvernement.  Merci mon chéri, merci à tous d’avoir pu vous libérer cet après-midi pour soutenir nos sœurs de la région du N’ ZI. A ces remerciements, j’associe toutes les hautes personnalités ici présentes et en particulier notre sœur, Madame Ly Ramata BAKAYOKO, Ministre de la famille, de la femme et de l’enfant, cadre de la région, que je félicite pour son implication dans la réussite de cette cérémonie. Je félicite également mes chères sœurs Clarisse DUNCAN, et Assetou GON COULIBALY, qui ont fait le déplacement pour être avec nous aujourd’hui, ainsi que nos sœurs,  épouses de Présidents d’Institutions et de Ministres qui sont à nos côtés cet après-midi. Je salue également tous les cadres de la région qui sont là, avec nous cet après-midi. Merci de votre présence. J’associe à ces salutations l’ensemble des membres du Corps Préfectoral de la Région du N’zi ainsi que, tous les élus ici présents et  en particulier, Monsieur BILE DIEMELEOU, Maire de la commune de Dimbokro,  que je remercie pour son accueil chaleureux. Je salue aussi nos Chefs traditionnels et religieux, qui nous entourent de leurs bénédictions et je les remercie de leur présence. J’adresse enfin mes salutations et mes remerciements à toutes mes sœurs de Dimbokro, de Bocanda et de Kouassi-Kouassikro, venues en grand nombre pour nous réserver un accueil des plus chaleureux. Merci à toutes pour votre grande mobilisation.
Mes Chères Sœurs,Dimbokro étant la ville natale de mon cher époux, le Président Alassane OUATTARA, c’est toujours avec un grand plaisir que je manifeste mon soutien à la population de Dimbokro, à chaque fois que j’en ai l’occasion. Ainsi, chaque année, la Fondation envoie des kits scolaires et des jouets à des centaines d’enfants de Dimbokro. En septembre 2014, la distribution des kits scolaires de la Fondation Children Of Africa, a été faite au groupe scolaire Alassane OUATTARA de DIMBOKRO, pour les enfants de la région. En mai 2015 ma Fondation Children Of Africa y a mené une caravane ophtalmologique en faveur de 3.500 enfants. En octobre 2015, nous avons apporté des dons d’équipements et de matériel agricole à nos sœurs,  de la région du N’ZI. Par ailleurs, depuis 2012, toujours dans l’optique de soutenir nos sœurs du N’ZI, nous leur avions déjà octroyé une dotation du FAFCI qui atteint aujourd’hui 500 millions de francs CFA.  Nos sœurs qui ont mené des activités génératrices de revenus grâce à cette dotation du FAFCI, ont pu rembourser leurs crédits à 98, 02 % et je voudrais qu’on les applaudisse très fort. Toute chose qui nous encourage à accorder à nos sœurs, un financement supplémentaire de 500 millions de francs FCA pour la région du N’ZI. Cette nouvelle dotation porte le budget total du FAFCI pour le développement des micro-projets de nos sœurs  du N’ZI  à un milliard de F CFA.  Par ailleurs, je profite de cette occasion pour demander  à l’UNACCOPEC et aux autorités administratives de Kouassi-Kouassikro d’envisager la création d’une agence COOPEC,  à Kouassi-Kouassikro,  afin que nos sœurs de ce Département puissent s’y rendre facilement et bénéficier du FAFCI directement.Mesdames et messieurs ;Comme vous le savez, le FAFCI est né de la promesse électorale du Chef de l’Etat, le Président Alassane OUATTARA, d’aider ses sœurs à sortir de la pauvreté en les aidant à être autonomes.  Ainsi, le FAFCI est destiné aux femmes qui ne sont pas éligibles au système de financement bancaire classique. Elles en bénéficient sans caution financière, sans aval ni garanties. Aucune formalité administrative préalable n’est exigée. Toutes les femmes peuvent donc en bénéficier à travers tout le pays, sans distinction d’ethnie, d’appartenance politique ou religieuse. Il leur suffit d’avoir un projet.  Au fil du temps, les activités des femmes ayant recours au FAFCI se sont diversifiées et aujourd’hui, elles pratiquent : le commerce, l’agriculture ; l’artisanat ; la restauration et l’élevage. Ce qu’il faut retenir de la mise en œuvre du FAFCI durant ces 7 années d’exercice, c’est que :- d’un montant de démarrage d’1 milliard de francs CFA, grâce au Président de la République,  
- nous sommes passés aujourd’hui à 12 milliards de francs CFA, permettant à plus de 200 000 femmes de Côte d’Ivoire d’être autonomes et à de nombreuses familles, d’être à l’abri de la précarité.
- Le FAFCI couvre aujourd’hui les 31 régions et toutes les grandes villes de notre pays.                                                                         
Chers sœurs ;
En plus de la mise en place du FAFCI, le Président a pris d’importantes décisions en faveur du leadership féminin car, vous le savez, mon chéri est le premier avocat des femmes.La nouvelle constitution ainsi que toutes les lois prises en faveur de la protection et de la promotion de la femme sont le reflet de cet engagement. Par exemple :- la loi relative au nouveau code de la famille ;La loi permettant d’instituer un quota de 30% de femmes dans toutes les assemblées élues. 
- la loi sur l’héritage qui permet à la femme légitime d’être héritière au même titre que les enfants du défunt ;
L’établissement du compendium des compétences féminines qui répertorie les femmes dans leurs secteurs d’activité en vue de leur promotion, Enfin la politique d’autonomisation de la femme qui se renforce davantage avec la récente nomination de Madame Belmonde DOGO ; en qualité de Secrétaire d’Etat Chargée de l’autonomisation des femmes.
Mesdames et messieurs,A présent, je voudrais remercier tous nos partenaires à savoir : - la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire (BACI) ; 
- l’UNACOOPEC, représentée ici par son Administrateur, Monsieur Issiaka SAVANE. Ainsi que tous nos autres partenaires qui nous permettent de rendre le FAFCI accessible aux femmes, quel que soit leur lieu d’habitation sur toute l’étendue du territoire national. Ce sont : le Groupement d’Epargne et Soutien en Côte d’Ivoire  (GES-CI) ; la Compagnie Africaine de Crédit (CAC) ;
- et HORTENSIA FINANCES. 
Chères sœurs de Dimbokro ; de Bocanda ;et de Kouassi-Kouassikro,Je voudrais vous remercier pour toutes les attentions que vous avez à mon endroit et qui me touchent beaucoup :
- le centre de santé de Dimbokro et la maternité de Kouassi-Kouassikro qui portent mon nom, - ainsi que les nombreux présents que vous m’avez offerts.Pour vous permettre de mener à bien vos activités, je vous ai apporté des dons en nature d’une valeur de 500 millions de FCFA qui viennent de vous être énumérés. 
Je sais que vous en ferez bon usage.
Quant à vous, mes chères sœurs qui avez été sélectionnées pour recevoir les chèques du FAFCI aujourd’hui et je voudrais vous en féliciter et vous dire que le FAFCI est pour vous une formidable opportunité de réaliser vos rêves. Je sais que vous y parviendrez car, vous êtes courageuses et déterminées. Bonne fin d’après-midi à toutes et à tous.
Je vous remercie »

DISCOURS PREMIERE DAMEREMISE DE CHEQUES ET DE DONS AUX FEMMES DU N’ZIVendredi, 27 septembre 2019 

Légende photo : La Première Dame Dominique Ouattara, soutient l’autonomisation de la  Femme en Côte d’Ivoire

Dimbokro : Autonomisation des femmes du N’zi // 500 millions de Fcfa octroyés par la Première Dame

vendredi, 27 septembre 2019 22:11 Written by

C’est une bonne nouvelle pour les femmes de la région du N’Zi.  La visite d’Etat qu’effectue le  Président Alassane Ouattara  du 25 au 28 septembre 2019  dans le N’Zi,  réserve décidément d’énormes surprises aux  populations de cette région. En effet,   la Première Dame,  Dominique Ouattara, militante de l’autonomisation des femmes,  a offert un important financement et des dons en nature et espèces   à ses sœurs  de cette région, le vendredi 27 septembre 2019.   Ainsi,  l’épouse du chef de l’Etat a octroyé une rallonge du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI)  d’une valeur de 500 millions F CFA aux femmes du N’Zi à savoir 200 millions F CFA pour Dimbokro, 200 millions F CFA pour Bocanda et 100 millions F CFA pour Kouassi-Kouassikro. Cette rallonge porte désormais à un milliard F CFA le total du financement disponible pour les femmes de la région du N’Zi.  En plus de ce financement,  Madame Dominique Ouattara a également offert des dons en espèce et en nature d’une valeur de 510 millions F CFA aux femmes de la région. Cette importante cérémonie  a enregistré la présence de plusieurs membres  du Gouvernement et de présidents d’institution avec à leur tête le Président Alassane Ouattara. A tout seigneur, tout honneur. L’honneur est revenu au  Président Alassane Ouattara  de donner le mot de fin de cette cérémonie. Il a profité de cette tribune pour féliciter  la Première Dame pour les actions qu’elle mène pour le bien-être des femmes de Côte d’Ivoire. Il a exprimé sa joie  du fait que le FAFCI touche désormais toutes les 31 régions du pays.   « Quand le FAFCI a été lancé   en 2012 avec un montant d’un milliard F CFA, nous n’avions pas pensé  qu’il serait allé aussi loin. Ce qui fait plaisir c’est que toutes les 31 régions du pays sont concernées », s’est réjoui le chef de l’Etat. Il a rappelé que la question du genre est une priorité pour  son Gouvernement.   Prenant la parole Madame Dominique Ouattara a rappelé le lien affectif qui la lie à Dimbokro.« Dimbokro étant la ville natale de mon cher époux, le Président Alassane Ouattara, c’est toujours avec un grand plaisir que je manifeste mon soutien à la population de Dimbokro, à chaque fois que j’en ai l’occasion »,  a-t-elle soutenu.  Poursuivant la Première Dame a relevé la politique volontariste du genre mis en place par le Gouvernement depuis l’avènement du Président Alassane Ouattara au pouvoir. En effet,  elle a cité notamment  le FAFCI, mais aussi,  la loi relative au nouveau code de la famille, la loi permettant d’instituer un quota de 30 % de femmes dans toutes les assemblées élues, la loi sur l’héritage, l’établissement du compendium des compétences féminines et enfin la politique d’autonomisation de la femme. La Première Dame faite chef d’Etat-major des femmes de Côte d’Ivoire  Madame Bakayoko Ly-Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, cadre de Dimbokro, a tenu à remercier  la Première Dame pour ses actions pour le bien-être des populations démunies.  Elle a rappelé toute l’admiration que porte les femmes du N’Zi à la Première Dame.  Elle a profité également du cadre de cette cérémonie pour remercier le chef de l’Etat pour sa politique du genre.  En outre, pour ses nombreuses actions pour le bien-être des populations en général et des femmes en particulier,  Madame Bakayoko Ly-Ramata a élevé  la Première Dame  au rang de chef d’Etat-Major des femmes de la Côte d’Ivoire. Monsieur Bilé Tiéméléou Amon Gabriel, Maire  de Dimbokro a également remercié la Première Dame pour sa générosité. Notons que les femmes du N’Zi ont offert des dons  au couple Présidentiel.

  Ayoko Mensah 

Source : Sercom cabinet Première Dame

 Légende photo : Le Président Alassane Ouattara  et la Première Dominique Ouattara ont communié avec   les femmes du N’zi 

Mobilisation des ressources par le Trésor public// Plus de 77% de l’objectif 2019 déjà réalisés

vendredi, 27 septembre 2019 12:28 Written by

Le Trésor public ivoirien a mobilisé jusque-là 1023 milliards de Fcfa, soit 77,5% de l’objectif annuel de 1320,6 milliards de Fcfa. L’information a été  donnée  jeudi de source officielle à Abidjan. L’information a été donnée par Antoine Yobouët, Conseiller technique du directeur général du Trésor et de la comptabilité publique Jacques Konan Assahoré lors d’une cérémonie de la première cotation de l’emprunt obligataire à deux tranches dénommé Tpci 5,75% 2019-2026 et Tpci 2,23% 2019-2026. Cette cotation, organisée en collaboration avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et les Sociétés de gestion et d’intermédiation (Sgi), a consacré l’admission en bourse des titres issus de cet emprunt sous les symboles Tpci.O31 et Tpci.O32. Le Trésor public ivoirien s’est engagé dans la modernisation de la gestion de la dette de l’Etat à travers une gestion active matérialisée par des opérations de rachats, de remboursements anticipés et de reprofilage de titres publics. En 2019, il est prévu deux opérations. La première phase s’est réalisée avec succès le 03 mai 2019 pour un montant de 157 milliards de Fcfa. La deuxième phase est prévue pour le 03 octobre prochain pour un montant indicatif avoisinant les 150 milliards de Fcfa et concerne des titres émis par adjudication, arrivant à échéance en 2020 avec un système d’amortissement.

 Moussa Charles

Kader Légende : Les représentants du Trésor public et ceux  de la Brvm

Dimbokro : Santé // Dominique Ouattara inaugure et équipe le centre de santé de la cité Sogefia

vendredi, 27 septembre 2019 10:46 Written by

La Première Dame, Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa,  a procédé à l’inauguration et à l’équipement du centre de santé intégré de la cité SOGEFIA de Dimbokro, le jeudi 26 septembre 2019 en marge de la visite d’Etat du Président de la République dans la région du N’Zi.  Construit par la Mairie de Dimbokro, ce nouveau centre de santé qui permettra une meilleure prise en charge médicale des populations de cette cité, portera le nom de Madame Dominique Ouattara. L’information a été donnée par M. Bilé Armand Gabriel, Maire de Dimbokro. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée dans l’enceinte de l’établissement scolaire, et a enregistré la présence de Madame Clarisse Duncan, épouse du Vice-Président de la République, Madame Raymonde Goudou Coffie, Ministre  de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public,  Madame Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Madame Aimée Gbaguelehon Zebeyoux, Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, chargée des Droits de l’Homme,(…)   Madame Sita Keïta, sœur cadette du chef de l’Etat et Maire de Gbeleban et bien d’autres personnalités locales. A l’occasion de cette cérémonie, Madame Dominique Ouattara a offert d’importants équipements  médicaux d’une valeur de 13 millions F CFA. En plus de ce matériel, elle a offert la somme de 7 millions F CFA aux populations. La valeur totale de ces dons s’élève à 20 millions F CFA. Prenant la parole Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa et Ambassadeur de l’ONUSIDA, a invité les populations en général et les femmes enceintes en particulier à fréquenter ce centre pour un meilleur suivi médical de leurs grossesses. M. Amon Jean, Directeur de la Santé de la Région du N’Zi et représentant du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a salué l’inauguration de ce centre.  Il a invité les populations à le fréquenter. Il rappelé les engagements au plan sanitaire de la Première Dame. Pour ce dernier, les actions de l’épouse du chef de l’Etat rentrent  dans la droite ligne de la politique de développement sanitaire de son ministère. M. Bilé  Diemeléou  Amon Gabriel, Maire de la commune de Dimbokro n’a pas caché sa joie suite à l’inauguration de ce centre de  santé.  Il a rappelé que les travaux de ce centre ont été achevés depuis 3 ans.   Les moyens faisant défaut, son inauguration n’avait pu se faire. Aussi, à faveur de cette visite d’Etat dans la région du N’Zi,  la Première Dame a répondu à leur sollicitude en équipant entièrement ce centre. Il a tenu  à remercier l’épouse du chef de l’Etat pour ses bienfaits à l’endroit des populations. Madame Kouassi Agathe épouse Konaté, porte-parole des femmes de Dimbokro a abondé dans le même sens. Elle a remercié Madame Dominique Ouattara pour ses nombreuses actions au profit des femmes et des enfants. Notons qu’une visite du nouveau centre de santé « Dominique Ouattara » de la cité SOGEFIA d e Dimbokro a mis fin à cette cérémonie. 

 Ayoko Mensah 

Légende photo :   La Première Dame Dominique Ouattara dévoile ici la plaque nominative  du    centre de  santé de la cité Sogefia