Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

vendredi 23 octobre 2020
sys bannière

Présidentielle 2020// Achi Patrick ( Dnc) de Ouattara // partage de la richesse // « Certains concitoyens ont le sentiment d’être exclus(…) »

Facebook Twitter Google LINKEDIN
Présidentielle  2020// Achi Patrick  ( Dnc) de Ouattara  // partage de la richesse // « Certains  concitoyens   ont le sentiment d’être exclus(…) »

Le chef de l’Etat ivoirien (sortant), Alassane Ouattara, candidat à la présidentielle du 31 octobre, va examiner  le « gros chantier de la cohésion sociale » une fois réélu, a promis jeudi à Abidjan l’un de ses directeurs nationaux de campagne, Patrick Achi, lors de la présentation de son programme. « La sécurité sera renforcée, la paix sera renforcée et le gros chantier de la cohésion sociale sera également examiné de près », a promis M. Achi, relevant que « certains  concitoyens ont l’impression qu’ils ne bénéficient pas assez  de  la richesse ou ont le sentiment d’être exclus ».Il a donc appelé les membres de l’équipe de campagne à être humbles  et écouter ces derniers pour déceler leurs frustrations , afin qu’ils les rejoignent dans leur combat » au profit de la « génération suivante ». « Tant qu’ils auront ce sentiment et qu’il n’y aura pas de cohésion, tout le monde ne pourra pas se concentrer sur cet objectif qui est le développement », a poursuivi Patrick Achi, après s’être réjoui du « miracle » économique réalisé par M. Ouattara en 10 ans à la tête du pays. Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, candidat à la présidentielle du 31 octobre, promet un taux de pauvreté de moins de 20%   d’ici à 2030, soit une réduction de moitié par rapport aux chiffres actuels, a annoncé jeudi à Abidjan l’un de ses directeurs nationaux de campagne (Dnc), Patrick Achi, lors de la présentation de son projet de société. M. Ouattara compte  réduire de moitié le taux de pauvreté, soit de 39,4% à  moins de 20%  en 2030, a dit M. Achi, rappelant que ce taux était estimé à 55% lors de l’accession de son candidat à la magistrature suprême, soit une réduction de 15 points en 10 ans ». Le président sortant , qui a  créé trois millions d’emplois  ces 10 dernières années, en promet 16 millions  en 2030, a ajouté le conférencier, selon qui Alassane Ouattara souhaite «  pour les cinq prochaines années  voir un Ivoirien mieux formé, en meilleure santé, plus productif, assumant pleinement ses responsabilités », ainsi qu’ un peuple fier de ses valeurs et constitué d’une classe moyenne plus importante . Aussi,  le Dnc  du Chef de l’Etat sortant, tout  en   se réjouissant de ce que le Pib par habitant a  doublé  de 2010 à 2019 alors qu’il faut « normalement 20 ans » à un pays pour y arriver, Patrick Achi a promis un autre « miracle » de son candidat, qui compte à nouveau « doubler » ce Pib dans les 10 prochaines années. « On ne veut pas retourner en arrière quand on a pu faire » ce parcours « exceptionnel », mais « quand je regarde dehors les adversaires, je ne vois que des personnes qui nous ont amenés en bas », a commenté M. Achi, assurant que la réélection du candidat du parti au pouvoir permettra de  pérenniser les acquis  et  accélérer la marche  vers le   développement.  Admettant que le programme dévoilé est ambitieux, il s’est voulu rassurant : « le plan que nous avons fait en terme de financement est cadré, on n’est plus dans la logique de dire qu’on vend des rêves ». S’agissant   du bilan des mandats écoulés, Patrick Achi en a dressé un tableau élogieux,  celui qui  a été ministre  des Infrastructures économiques de Laurent Gbagbo  a dit  que  « 1.400 km de route réalisés, un taux d’accès à l’eau potable établi à 85%  contre  55% en 2011 ». En ce  qui  concerne   le  taux de couverture de l’électricité, il est  estimé à  79%  contre  33% en moyenne en 2011. Quand le nombre  de ménages bénéficiaires  se chiffre à  227.000 ménages bénéficiaires du programme des filets sociaux  entre autres. La campagne électorale pour la présidentielle du 31 octobre s’est ouverte ce jeudi et prendra fin dans deux semaines, soit le 29 octobre prochain   Admettant que le programme dévoilé est « ambitieux », il s’est voulu rassurant : « le plan que nous avons fait en terme de financement est cadré, on n’est plus dans la logique de dire qu’on vend des rêves ».   A noter  que  la  campagne électorale pour la présidentielle du 31 octobre 2020   ouverte  le  jeudi 15 octobre  2020 prendra fin dans deux semaines. 

 Ayoko Mensah Légende photo : Le ministre  d’Etat, Patrick Achi, Dnc du candidat  Allassane Ouattara