Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

lundi 21 juin 2021
sys bannière
User

User


Le sacrifice, la charité et les prières sont synonymes du mois sacré du Ramadan. Partout dans le monde, des millions de personnes participent à cet exercice spirituel et humain. C’est aussi le mois pendant lequel la multinationale de vente directe, QNET, lance sa campagne annuelle du Ramadan. Le 11 mai 2021, QNET a fait don de plus de trois cents kits à de nombreuses familles défavorisées à Abobo Anador à Abidjan, avec l'aide de la mosquée Al Moubarek. Lors d'une cérémonie qui s'est tenue à la mosquée Al Moubarek située dans l'un des quartiers les plus peuplés d'Abidjan, QNET a salué cette opportunité qu’elle a d'aider de nombreuses personnes. Notant l'importance du service communautaire pour QNET, M. Biram FALL, RGM QNET SSA, a déclaré: "L'une des valeurs que QNET promeut est la bienveillance. Être attentif aux autres, à leurs besoins. Essayer de fournir des réponses! C'est à cela que QNET travaille ; tant dans les produits qu'elle propose que dans ses actions RSE. Ainsi, ce don est une infime manifestation de notre engagement envers les communautés. Une traduction de la philosophie de QNET: S’élever pour aider l'humanité! (RYTHM en anglais) ".En réponse, l'Imam en chef de cette mosquée a exprimé sa gratitude et a encouragé l'entreprise dans cet engagement civique. Ce don s'inscrit dans le cadre d'une vaste campagne caritative du Ramadan initiée par QNET depuis plusieurs années. Cette année, il se déroule dans plus de 30 pays à travers le monde, dont la Côte d'Ivoire, le Sénégal, le Ghana, le Cameroun, le Mali, la Tanzanie, le Kenya et l'Ouganda. QNET est une société de vente directe qui propose une large gamme de produits de santé, de bien-être, de style de vie et d'éducation via une plateforme de commerce électronique. Les produits QNET sont conçus pour aider les gens à vivre en meilleure santé et à améliorer leur mode de vie et leurs moyens de subsistance.QNET a son siège à Hong Kong et possède des bureaux et des succursales dans plus de 25 pays à travers le monde.

Moussa Kader

Légende photo :  La délégation  M. Biram FALL, RGM QNET SSA  était  à  la Mosquée Al Moubarek d’Abobo 

 Un centre emplisseur de gaz, construit par la société "Gaz Ivoire, filiale du groupe marocain AKwa Group, créée en Juillet 2015, a été inauguré  le mercredi à San Pedro  en présence du ministre d'Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani. La cérémonie d'inauguration de ce centre, desservi par la route San Pedro- Tabou Road, reliant les villes de Tabou et San Pedro, a été marquée par la présence du ministre des Mines, du pétrole et de l'energie, Thomas Camara et de l'Ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Abdelmalek Kettani. Niché dans le port Autonome de San Pedro, deuxième infrastructure portuaire du pays, de premier centre emplisseur dudit groupe  en Côte d’Ivoire, a été construit sur une superficie de 3,7 hectares et offre une capacité de stockage d’environ 30.000 tonnes. Ayant mobilisé un investissement de l'ordre de 8 milliards de Francs Cfa, le Centre devra assurer une capacité d'emplissage de 60.000 Tonnes annuellement, soit 36.000 bouteilles par jour. Il va créer 80 emplois directs et 320 autres indirects. La capacité horaire d'emplissage devra se situer à 2880 par heure pour les bouteilles de 6 Kg, 1200 par heure pour les bouteilles de 15 Kg et 50 par heure pour les bouteilles de 28 Kg. Cette nouvelle infrastructures comprend notamment, des réservoirs de stockage de Butane sous forme de 4 cigares de 320m3 chacun, un hall d’emplissage des bouteilles, une zone de chargement/déchargement de camions citernes composée de bras de chargement et pont bascule, un local de défense contre incendie, un réseau de collecte des eaux usées, outre plusieurs composantes et dépendances. Concernant son fonctionnement, le Centre sera approvisionné par camion-citerne depuis le terminal de stockage à Abidjan. Ensuite, le produit sera stocké dans des réservoirs cylindriques de capacité 1280 m3 avant son conditionnement dans des bouteilles Gpl 6, 12 et 28 Kg. Dans une allocution de circonstances, le Pdg de "Gaz Ivoire", Rachid Idrissi Kaïtouni, a relevé que ce projet, qui s’inscrit dans la politique de butanisation lancée par le gouvernement ivoirien. « Toute la population de la zone de Sassandra pourra profiter d’un produit disponible, accessible, sécuritaire et d’utilisation confortable », a-t-il ajouté, soulignant que « le gaz butane est une énergie propre, son utilisation contribuera aux efforts de l’état dans la lutte contre la déforestation en diminuant considérablement le recours au charbon de bois et de bois de chauffe ». 

AYOKO MENSAH 

Photo / groupe inauguration du centre emplisseur de San-Pedro

Le mercredi 28 avril 2021, une session ordinaire du Conseil d’Administration s’est tenue de 10H30 à 13H dans la salle du Conseil du Fonds d’Entretien Routier ,(Fer )en présence du Président du Conseil d’Administration M. Joachim Djedje, du Directeur Général M. Lanciné DIABY et de l’ensemble des Administrateurs. Selon une note du service communication, il y avait entre autres deux points à l’ordre du jour. « Rendant compte de la gestion du FER aux Administrateurs, le Directeur Général a présenté l’exécution budgétaire au terme du 1er trimestre 2021.A l’issue de l’exposé de M. Lanciné DIABY, le Conseil d’Administration s’est dit satisfait de la gestion de l'entreprise par M. Lanciné Diaby et a adopté le rapport d’exécution du budget au 31 mars 2021 » rapporte la source. Rappelons que sous sa houlette le Fer a obtenu la certification ISO 9001, 2015. Avec la confirmation de sa certification ISO 9001, 2015 et renforcé sa crédibilité et son image d'entreprise publique de référence et contribue au rayonnement de la Côte d'Ivoire sous l'échiquier africain et international. Le Fer a aussi obtenu le doublement de la capacité de financement du programme d'entretien routier qui est passé de 74 milliards de Fcfa en 2017 à 151 milliards de Fcfa en 2019. Le Fer a été classé 2ème au prix d'Excellence de la performance économique et financières des entreprises publiques non commerciales en 2019. On peut enfin citer l'obtention de la note A1 attribuée par l'Agence de notation financière panafricaine, Bloomfield Investment. Ce grand Homme est un manager hors pair.Le Fonds d’Entretien Routier (Fer) a pour missions d’assurer le financement des prestations relatives aux études et travaux d’entretien courant et périodique du réseau routier, à la maîtrise d’ouvrage et à la maîtrise d’œuvre des études et travaux d’entretien routier.
Ayoko Mensah
Légende photo : M. Lanciné DIABY, Dg du Fer. Ce grand Homme est un manager hors pair

 

 

 


Les membres de la Direction générale de Sea-invest Côte d’Ivoire, concessionnaire du Terminal Vraquier d’Abidjan (Tva) étaient face à la presse  le mardi 30  mars  2021 à  Abidjan. Il s’agissait pour M.  Anthony Arcidiaco, le Dg   qui   s’exprimait lors  d’un petit déjeuner  de presse, de parler  des actions  d’envergures et de gros  investissements de l’entreprise  qui  s’inscrivent  dans le cadre   de la  poursuite de  l’expansion et de la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien. SEA-invest prévoit - au cours de l’année 2021 d’une part - l’ouverture d’une nouvelle base logistique de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. D’autre part, l’entreprise renforce ses engagements en matière de Responsabilité sociétale et environnementale, conformément aux normes en vigueur.   Dans le cadre de l’expansion et la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien, le Groupe ouvrira courant 2021 une base de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. Etendu sur 16.5 hectares, le site sera constitué de 3 ensembles qui comprendront 80 000 m2 d’entrepôts. La première phase en cours de réalisation consistera en un atelier de 3000M2, avec un terreplein de 10 000M2 qui accueillera la flotte de 60 camions de Sea-truck - filiale du groupe - un hangar de 8 300M2, qui permettra de stocker de pièces détachées, et enfin une dernière zone constituée de deux hangars de 2700M2 chacun, dédiée elle aussi à des activités de stockage. « Le déploiement de cette nouvelle base est d’autant plus structurant pour le district d’Abidjan qu’il contribuera au développement de certaines aires. En effet, l’installation de ces activités logistiques majeures à Yopougon/Anyama s’inscrit dans la volonté des autorités de décongestionner la ville, tout en développant la zone à travers notamment le traçage de nouvelles voies de circulation, l’électrification de toute l’aire, et son rattachement au réseau d’eau », précise un communiqué de presse diffusé par l’entreprise.  L’entreprise a aussi annoncé l’ouverture au sein du port de San Pedro d’une base logistique dédiée au stockage et à l’ensachage des engrais en vrac à destination des plantations cotonnières, cacaotières et de la culture vivrière en Côte d’Ivoire et dans les pays de l’hinterland (Mali, Guinée, Libéria). Ce projet, dont le lancement officiel est prévu au cours du 2e trimestre de cette année, a nécessité des financements à hauteur de 4.5 Milliards de francs CFA. Faisant d’une pierre deux coups, la direction de SEA-invest a aussi évoqué son action en matière de Responsabilité sociale et environnementale : « La protection de l’environnement est une priorité pour nous. Dès notre implantation, nous avons travaillé à pouvoir répondre aux problématiques telles que les émanations de poussières, et avons pourvu le Terminal de deux trémies dépoussiérantes, équipements permettant de filtrer et capter la poussière. En 2018, nous avons fait l’acquisition d’une nouvelle trémie, d’une capacité de 55 000 m3/h. Enfin, l’année 2021 sera marquée par l’arrivée d’une nouvelle trémie d’une capacité d’aspiration totale de 102.000m3/h, soit près du double. D’autre part, nous continuons chaque jour de renforcer la sensibilisation des grutiers vis-à-vis des manœuvres à adopter afin de réduire les émissions de poussière. Tous nos opérateurs disposent d'un certificat d'aptitude à la conduite."Anthony Arcidiaco, Directeur général de SEA-invest, a conclu : « Le système de convoyage aérien, installé sur la demande des autorités, permettra la suppression d'un trafic de 100 000 camions dans le Port et ses environs en 2021 ». Ayoko Mensah Légende photo M.  Anthony Arcidiaco, le Dg de Sea- Invest et  ses collaborateurs

SEA-invest Côte d’Ivoire, concessionnaire du Terminal Vraquier d’Abidjan (TVA), poursuit l’expansion et la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien en prévoyant - au cours de l’année 2021 - l’ouverture d’une nouvelle base logistique de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. Implanté au cœur de la façade maritime ivoirienne, SEA-invest y joue rôle majeur dans le secteur des importations et exportations de matières premières en vrac pour les secteurs des mines et de la construction. Dans le cadre de l’expansion et la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien, le Groupe ouvrira courant 2021 - à travers sa filiale SEA INVEST LOGISTIQUE - une base de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. Etendu sur 16.5 hectares, le site sera constitué de 3 ensembles qui comprendront 80 000 m2 d’entrepôts. La première phase en cours de réalisation consistera en un atelier de 3000M2, avec un terreplein de 10 000M2 qui accueillera la flotte de 50 camions de SEA-truck - filiale du groupe - un hangar de 8 300M2, qui permettra de stocker de pièces détachées, et enfin une dernière zone constituée de deux hangars de 2700M2 chacun, dédiée elle aussi à des activités de stockage.Le déploiement de cette nouvelle base est d’autant plus structurant pour le district d’Abidjan qu’il contribuera au développement de certaines aires. En effet, l’installation de ces activités logistiques majeures à Yopougon/Anyama s’inscrit dans la volonté des Autorités de décongestionner la ville, tout en développant la zone à travers notamment le traçage de nouvelles voies de circulation, l’électrification de toute l’aire, et son rattachement au réseau d’eau. Philippe Van de Vyvere, Président du Groupe SEA-invest, déclare :« C’est avec une grande joie et une fierté certaine que SEA-invest poursuit le développement de ses activités en Côte d’Ivoire, à travers l’ouverture prochaine d’une base logistique qui contribuera au développement des écosystèmes industriels de la commune Yopougon. Nous nous réjouissons ainsi de poursuivre notre engagement en tant qu’entreprise citoyenne, au service du développement de la Côte d’Ivoire. »SEA-invest est l’un des principaux opérateurs de terminaux au monde pour le vrac sec, les fruits et le vrac liquide. Fort d’une expertise de renommée mondiale dans les domaines de la manutention, de l’entreposage et d’autres activités portuaires, SEA-invest opère dans 25 terminaux portuaires dans 9 pays sur 2 continents. SEA-invest est concessionnaire du terminal vraquier d’Abidjan et a déjà investi plus de 135 milliards FCFA dans ses activités en Côte d’Ivoire depuis 2008.
Moussa Charles Kader
Legende : Sea Invest voit grand pour la Côte d’Ivoire

Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire a réalisé, avec succès, le vendredi 26 février 2021, l’enlèvement sur le tarmac, le dédouanement et la livraison de plus de 500 000 doses de vaccins et de seringues, dans le cadre de la campagne de vaccination des populations ivoiriennes contre la Covid-19.Mandatées par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), les équipes de Bolloré Transport & Logistics ont déployé des solutions logistiques dès l’atterrissage de l’avion à l’aéroport international d'Abidjan. Les 28 colis de vaccins Astra Zeneca d’un poids de 1,8 tonnes et les 25 colis de seringues de 3,8 tonnes ont ensuite été transportés, puis livrés au client, dans des conditions garantissant le maintien de la chaîne de froid.« Grâce à nos 1500 collaborateurs ivoiriens, nous sommes heureux de contribuer à la mise à disposition de nos populations, des premières doses de vaccins contre cette maladie. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités ivoiriennes et l’Unicef dans l’optique d’accompagner par notre savoir-faire, les opérations en faveur de la santé en Côte d’Ivoire », a indiqué Joël HOUNSINOU, Directeur général de Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire.L’entreprise met son expertise et ses solutions logistiques au service des acteurs de la lutte contre cette pandémie. Pour ce faire, elle fait don d’un dispensaire mobile pour les tests et offert des équipements pour renforcer les capacités de l’Institut National d’Hygiène Publique et de l’Institut Pasteur. Du gel, des masques et des vivres ont été également distribués aux populations.Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire est spécialiste du transport, de la logistique et de la manutention portuaire. L’entreprise emploie aujourd’hui plus de 1 500 collaborateurs ivoiriens à travers notamment ses agences à Abidjan, San Pedro, Bouaké, Noé, Ferkessédougou et Ouangolodougou.

C TH
Légende photo : un des colis réceptionnés par les autorités ivoiriennes

 

 

A quelques jours de la clôture de la campagne, le mercure monte d’un cran dans tous les états-majors où chaque camp joue de ses contacts directs avec les populations pour pêcher le maximum de voix. Pour sa stratégie de campagne, Jean Louis Billon, Secrétaire exécutif à la communication et la propagande du PDCI, a ouvert deux fronts. Il y’a le front que le candidat lui-même pilote, plus classique, qui regroupe tous des militants et sympathisants du PDCI et d’EDS ainsi que de grands admirateurs de la Famille Billon. Puis, il y’a celui que dirige par Mme Henriette Gomis Billon, celui-là beaucoup plus orienté vers la gente féminine. Ainsi, pendant que le candidat du PDCI et d’EDS explique le rôle du Député et observe une écoute active des populations, afin de faire remonter toutes leurs préoccupations, une fois élu, sa complice de tous les jours, elle, sensibilise les femmes de Dabakala, toutes obédiences politiques confondues, sur la nécessité des activités génératrices de revenus et de l’indépendance financière. Et cela, dans un langage accessible et très didactique. En bonne connaissance de terrain (pour l’avoir pratiqué durant plus d’une décennie sur toute l’étendue du territoire national) et surtout, en bonne militante pour l’autonomisation de la Femme, Mme Billon incite les femmes à se regrouper au sein des associations (agricoles ou commerciales) pour se prendre en charge et épauler leurs époux dans les charges familiales. D’ailleurs, en plus de leurs doléances qui se résument en gros à la pompe hydraulique, les broyeuses, Mme Billon a aussi accepté de continuer à les accompagner à travers les matériels agricoles, semences et engrais. Deux fronts, deux techniques d’approches, pour un même but « servir le peuple Djimini » dans toute sa diversité, en mettant en place de bons mécanismes de développement et en votant pour des lois favorables à l’épanouissement des populations. D’où le thème « La renaissance de l’espoir » en termes d’engagement pour éradiquer la pauvreté, réduire la souffrance des enfants, jeunes et les moins jeunes, mais aussi et surtout, créer des opportunités d’emploi. Et ça marche ! Depuis l’ouverture officielle de la campagne, le 26 février 2021, ce sont plus de 100 villages issus du département de Dabakala (région du Hambol) qui ont été rencontrés par le candidat. Soit individuellement, soit par regroupement. Et partout, c’est le même constat : accueil chaleureux, sans protocole, très convivial et par moments très débordant. Comme c’était le cas dans plusieurs villages dont Kawolo (village du comédien Oméga David), Yaoussedoukou (village de la militante PDCI, Mme Assana Sangaré), Fenessedoukou, Samassogosso, Sokala, M’borla DioulassoTiendéné, Tindawoulé, Fangoli Sokoura, Kinguêmougousso (village du champion ivoirien cycliste) où les populations ont simplement bloqué le passage (un braquage heureux en quelque sorte), obligeant parfois la délégation à descendre du véhicule pour improviser une marche sur 1 voire 2 km. Sous un soleil de plomb. Au sons des grelots, danses et chants. Au regard de ce qui précède, on peut donc en conclure sans risque de tromper, que le peuple Djimini, a entièrement donné sa caution pour une victoire éclatante de Jean Louis Billon aux législatives 2021. Un renouvellement de confiance qui ne dit pas son nom, mais qui se vit pleinement sur terrain. 

Ayoko Mensah

Légende photo :Ici  Jean louis Billon sur le terrain avec le peuple Djimini 

 

Pour finir, le ministre Moussa sanogo, le candidat du RHDP pour la circonscription électorale de Touba commune a invité les jeunes à se rendre aux urnes, le 6 mars, pour voter massivement en faveur de la liste RHDP. Le 6è jour de campagne du candidat Moussa Sanogo a paradé et rendu visites à de grandes familles de Touba ; Le tournoi de football dit de la réconciliation, de la paix, de la cohésion sociale et de la solidarité doté du trophée Moussa Sanogo, du nom du Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, par ailleurs candidat du RHDP, a connu son apothéose, ce mercredi 3 mars 2021 au terrain du CFP avec la victoire de ‘’Espoir Football club du Bafing’’ face à ‘’Demissinni FC’’.Au terme d'une rencontre âprement disputée, l’équipe de l'EFC Bafing est venue à bout de Demissinni FC lors de l'étape fatidique des tirs au but (4-2). L'équipe vainqueur est repartie avec un trophée, un ballon et une enveloppe de 300.000 FCFA. Les finalistes malheureux ont, quant à eux, bénéficié d'un ballon et d'une enveloppe de 250.000 FCFA. Les équipes classées 3è et 4è ont été également récompensées. Prenant la parole, Moussa Sanogo a dit sa fierté de parrainer ce tournoi et sa joie de contribuer à l'épanouissement de la jeunesse du Bafing. Comme à la première journée de campagne, le long convoi composé de plusieurs véhicules, de deux cars et d'un camion podium distillant des sonorités en faveur du candidat Moussa Sanogo, a sillonné la ville. Par moment, le candidat est descendu de son command-car pour communier avec les populations.
Moussa Charles Kader
Légende photo : Sanogo Moussa préside ici le tournoi de la réconciliation
Source : page Facebook ensemble pour le développement du Bafing

 

Le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a remis mardi 02 mars 2021, des intrants à 400 paysans venus des 24 quartiers de Touba et des 15 villages de la commune. Un don important qui comprend 50 tonnes d’engrais, des semences d’aubergines LV pour 10 hectares, des aubergines N’drowa pour 10 hectares, des semences de piments pour 20 hectares, des tomates pour 20 hectares, des choux pour 20 hectares et de laitue pour 20 hectares. La remise officielle s’est faite au cours d’une cérémonie à la place Ciboue de Touba en présence de nombreux cadres et de la population venue des différentes localités bénéficiaires. Législatives 2021 à Touba : Moussa Sanogo poursuit sa campagne de proximité. Selon sa page facebook, « Ensemble pour le développement du Bafing ». Aussi , à quelques heures de la fin de la campagne électorale pour les législatives du 6 mars prochain, le candidat du RHDP pour la circonscription de Touba commune, le Ministre Moussa Sanogo poursuit sa tournée de proximité et de rencontres avec les électeurs issus des 15 villages et 24 quartiers de Touba .Après Mimbala, Sianon et Sanakoro le lundi, le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat s’est rendu successivement, ce mardi 2 mars à Ngolodougou, Mahana, Kamassela, Fobedougou, Toubako, Kohidougou et Kouroukoro pour convaincre les électeurs de lui accorder leur suffrage le samedi prochain.
Moussa Charles Kader
Légende photo : le ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat lors de cette cérémonie de dons aux populations du Bafing
Source : page Facebook : Ensemble pour le développement du Bafing

La campagne pour les élections législatives du 6 mars prochain a débuté, ce vendredi 26 Février 2021 sur l’ensemble du territoire national. Parmi les personnalités qui sont dans les starting-block figure le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, candidat du RHDP dans la circonscription électorale de Touba commune. Pour le lancement de sa campagne, un giga meeting s’est tenu à la place Cibouê de la ville où ont été dressé près d’une vingtaine de bâches pour accueillir les populations venues massivement. Dans cette ambiance bouillonnante, le porte-étendard du RHDP dans la cité de l’arbre céleste a profité de son adresse pour prôner la cohésion et le rassemblement des fils et les filles du Bafing. « Cette candidature n’est pas celle de Moussa Sanogo ni celle du Dr Mamadou Sako . C’est la candidature de l’avenir du Bafing. Ma candidature est celle du Bafing rassemblée. Nous allons travailler main dans la main pour le développement de la commune et celui de la région. Notre région regorge de cadres de talents et d’hommes de compétence. Nous avons décidé de venir avec eux pour aider notre région. Si tous ceux-ci se donnent la main, ne pensez-vous pas que le Bafing va progresser ? », a-t-il affirmé. Avant de haranguer la foule et d’inviter les populations à le voter massivement. Poursuivant, il a promis se pencher sur la question de l’amélioration des conditions de vie des fonctionnaires affectés à Touba. Non sans oublier l’investissement dans l’autonomisation des jeunes et des femmes. Cette rencontre animée a enregistré la présence remarquée de nombreux élus et cadres de la région, notamment le maire Abdoul Dramane Bakayoko, candidat à Koro pour le scrutin législatif du 06 mars prochain. A l’instar du Dr Sako Mamadou, député sortant, par ailleurs député suppléant et Directeur de campagne du candidat Moussa Sanogo, la Vice-présidente Sarah Sako Fadika s’est voulue rassurante quant à l’adhésion des populations. « Merci au Président de la République pour le choix du ministre Moussa Sanogo, dont on salue l’humilité. Qu’il dorme tranquillement. Les femmes vont battre sa campagne et le voter massivement à 100% », a-t-elle assuré. Avant l’ouverture de ce meeting un long convoi composé de près d’une cinquantaine de véhicules, d’un nombre incalculable de motos, de deux cars et d’un camion podium distillant des sonorités en faveur du candidat Moussa Sanogo, a sillonné la ville. A coups de klaxons de motos et de véhicules et vêtus dans des tee-shirts à effigie de leur candidat, les militants acquis à la cause du RHDP n’ont pas boudé leur joie. La parade a débuté, vers 16h, à partir de Sékoudougou (l’avant dernier village à l’entrée de Touba sur l’axe Man-Touba). Puis le cortège a parcouru un trajet d’environ 5 Km à l’intérieur de la ville de Touba revêtue déjà des portraits électoraux du ministre Moussa Sanogo, avant d’arriver autour de 17h30 heures sur la place Cibouê où environ 5000 personnes se sont mobilisés pour le meeting d’ouverture animé par le candidat du RHDP.
Source : www.abidjan.net
Légende photo : Le ministre Sanogo Moussa avec son staff au lancement de sa campagne à Touba

 

Page 1 sur 88

Plus

Communication/ / Après sa double distinction aux Ebony 2020// Bamba Mafoumgbé dit merci   aux Abobolais et aux acteurs du transport

Communication/ / Après sa double distinction aux Ebony 2020// Bamba Mafoumgbé dit merci aux Abobolais et aux acteurs du transport

jeudi 28 janvier 2021 07:21

Chers Abobolais et acteurs du secteur des transports, merci ! Comme ce fut le cas après les Ebony 2018, vous...

Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes  commis contre les journalistes//   L'ujpla appelle au strict respect de la vie et de la sécurité des journalistes.

Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes// L'ujpla appelle au strict respect de la vie et de la sécurité des journalistes.

lundi 2 novembre 2020 17:07

En ce jour du 2 novembre qui marque partout dans le monde, la " JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FIN DE...

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES  SUR LE CONTINENT AFRICAIN.//   L’Ujpla plaide pour la  sécurité  des journalistes

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES SUR LE CONTINENT AFRICAIN.// L’Ujpla plaide pour la sécurité des journalistes

mercredi 21 octobre 2020 11:41

L’année 2020 tire à sa fin et de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, à l’instar de la Guinée, de la Côte...