Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

lundi 21 juin 2021
sys bannière

Politique // Législatives 2021 à Dabakala// Le peuple Djimini donne sa caution pour la victoire de Jean Louis Billon

Facebook Twitter Google LINKEDIN
Politique // Législatives  2021  à  Dabakala// Le peuple Djimini donne sa caution pour  la victoire  de Jean Louis Billon

 

A quelques jours de la clôture de la campagne, le mercure monte d’un cran dans tous les états-majors où chaque camp joue de ses contacts directs avec les populations pour pêcher le maximum de voix. Pour sa stratégie de campagne, Jean Louis Billon, Secrétaire exécutif à la communication et la propagande du PDCI, a ouvert deux fronts. Il y’a le front que le candidat lui-même pilote, plus classique, qui regroupe tous des militants et sympathisants du PDCI et d’EDS ainsi que de grands admirateurs de la Famille Billon. Puis, il y’a celui que dirige par Mme Henriette Gomis Billon, celui-là beaucoup plus orienté vers la gente féminine. Ainsi, pendant que le candidat du PDCI et d’EDS explique le rôle du Député et observe une écoute active des populations, afin de faire remonter toutes leurs préoccupations, une fois élu, sa complice de tous les jours, elle, sensibilise les femmes de Dabakala, toutes obédiences politiques confondues, sur la nécessité des activités génératrices de revenus et de l’indépendance financière. Et cela, dans un langage accessible et très didactique. En bonne connaissance de terrain (pour l’avoir pratiqué durant plus d’une décennie sur toute l’étendue du territoire national) et surtout, en bonne militante pour l’autonomisation de la Femme, Mme Billon incite les femmes à se regrouper au sein des associations (agricoles ou commerciales) pour se prendre en charge et épauler leurs époux dans les charges familiales. D’ailleurs, en plus de leurs doléances qui se résument en gros à la pompe hydraulique, les broyeuses, Mme Billon a aussi accepté de continuer à les accompagner à travers les matériels agricoles, semences et engrais. Deux fronts, deux techniques d’approches, pour un même but « servir le peuple Djimini » dans toute sa diversité, en mettant en place de bons mécanismes de développement et en votant pour des lois favorables à l’épanouissement des populations. D’où le thème « La renaissance de l’espoir » en termes d’engagement pour éradiquer la pauvreté, réduire la souffrance des enfants, jeunes et les moins jeunes, mais aussi et surtout, créer des opportunités d’emploi. Et ça marche ! Depuis l’ouverture officielle de la campagne, le 26 février 2021, ce sont plus de 100 villages issus du département de Dabakala (région du Hambol) qui ont été rencontrés par le candidat. Soit individuellement, soit par regroupement. Et partout, c’est le même constat : accueil chaleureux, sans protocole, très convivial et par moments très débordant. Comme c’était le cas dans plusieurs villages dont Kawolo (village du comédien Oméga David), Yaoussedoukou (village de la militante PDCI, Mme Assana Sangaré), Fenessedoukou, Samassogosso, Sokala, M’borla DioulassoTiendéné, Tindawoulé, Fangoli Sokoura, Kinguêmougousso (village du champion ivoirien cycliste) où les populations ont simplement bloqué le passage (un braquage heureux en quelque sorte), obligeant parfois la délégation à descendre du véhicule pour improviser une marche sur 1 voire 2 km. Sous un soleil de plomb. Au sons des grelots, danses et chants. Au regard de ce qui précède, on peut donc en conclure sans risque de tromper, que le peuple Djimini, a entièrement donné sa caution pour une victoire éclatante de Jean Louis Billon aux législatives 2021. Un renouvellement de confiance qui ne dit pas son nom, mais qui se vit pleinement sur terrain. 

Ayoko Mensah

Légende photo :Ici  Jean louis Billon sur le terrain avec le peuple Djimini