Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

jeudi 25 juillet 2024
sys bannière

Environnement// Biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)// La Côte d’Ivoire dispose désormais d’une Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Facebook Twitter LINKEDIN
Environnement// Biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)//    La Côte d’Ivoire dispose désormais d’une Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

« Depuis sa création en 2012, avec 142 États membres et son siège à Bonn, en Allemagne, l’IPBES a établi un réseau des Points Focaux dans ses pays membres. Il s’est avéré nécessaire de mettre en place, au niveau de chaque pays, une plate-forme locale », ainsi s’exprimait le Directeur général de l’environnement, M. Sidi Braïma DAGNOGO, le mercredi 10 août 2023, à l’occasion de l’atelier de validation d’une étude qui a fait l’état des lieux des initiatives et mécanismes science-politique-pratique existants en Côte d'Ivoire pour la mise en place de sa plateforme IPBES.
Selon le représentant du Ministre Jean-Luc ASSI, l’IPBES serait un véritable outil d’aide à la prise de décision et de planification du développement. « L’IPBES a comme objectif de renforcer l’interface science politique pour la biodiversité et les services écosystémiques. il fournit aux décideurs des évaluations scientifiques objectives et des connaissances sur la biodiversité de la planète, les écosystèmes et les avantages qu’ils offrent à la société », a-t-il indiqué.
Le Point Focal National de l’IPBES en Côte d’Ivoire est le Docteur Yro Hyacinthe TIE. Il est le Directeur de la Qualité de l’Environnement et de la Prévention des Risques (DQPR), au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD).
Il situe ici l’importance de cette interface pour la Côte d’Ivoire. « La mise en place de cette plateforme nationale permettra à la Côte d’Ivoire de disposer de données fiables à travers les évaluations et études sur les thématiques clés de la biodiversité, d’appuyer les politiques à travers l’identification d’outils et de méthodologies pertinents visant à renforcer le développement, de renforcer les capacités et connaissances, de contribuer efficacement à la communication et la sensibilisation » a fait savoir Docteur Yro Hyacinthe TIE.
Ainsi, l’IPBES mobilise les connaissances spécialisées de toutes les disciplines scientifiques, fourni des données pertinentes pour les politiques publiques et contribue à leur mise en œuvre aussi bien au niveau du gouvernement que du secteur privé et de la société civile » a-t-il ajouté, en précisant que dans une certaine mesure, l’IPBES accomplit pour la biodiversité ce que le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat) accomplit pour le changement climatique.
Les objectifs et le mandat de la plate-forme IPBES, sa structuration et sa gouvernance, les ressources nécessaires au fonctionnement des activités clés, y compris les parties prenantes impliquées dans leur réalisation ont été les points forts validés par les parties prenantes à l’atelier.

Il faut dire que la mise en place de cette Plateforme en Côte d’Ivoire s’est faite à travers le projet de « Développement des Capacités des Experts pour la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (Anglais CABES), financé par la République Fédérale d’Allemagne. Ce projet vise à développer et à renforcer la capacité des professionnels des domaines liés à la biodiversité en Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est en leur apportant son appui dans l’installation de leur réseau national de plateformes science-politique pour la réalisation des programmes de travail de l'IPBES au niveau mondial.
Rappelons qu’en mai 2019, l’IPBES a publié son premier rapport d’évaluation mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques, basé sur 15 000 références scientifiques et gouvernementales. Ce rapport révèle un taux d’extinction des espèces sans précédent et établit que la santé des écosystèmes dont dépend l’humanité pour sa survie, se dégrade plus vite que jamais.
Ayoko Mensah( Source : Sercom)

 

sys bannière